L’Agglo dévoile son Plan piscines

144 vues

L’Agglo dévoile son Plan piscines

Source : www.valenceromansagglo.fr

Pour une offre aquatique familiale, sportive et récréative équilibrée
Ce mercredi 13 décembre, Nicolas Daragon a présenté le Plan piscines de Valence Romans Agglo. Le Président de l’Agglo a annoncé un investissement de 41 millions d’euros d’ici à 2020 pour la réalisation de quatre projets sur les communes de Bourgde-Péage, Romans-sur-Isère, Portes-lès-Valence et Valence. Qu’il s’agisse de rénover, d’agrandir ou de construire des équipements aquatiques, l’objectif reste le même : proposer une offre aquatique familiale, sportive et récréative équilibrée.

Soucieuse de garantir l’égalité d’accès de tous les enfants du territoire à l’apprentissage de la natation, Valence Romans Agglo s’est dotée au 1er janvier 2016 de deux nouvelles compétences : accompagner l’apprentissage de la natation pour les élèves des écoles primaires et gérer les piscines couvertes et les centres aquatiques.
Le Plan piscines est alors inscrit dans le projet de territoire 2015-2020 et une étude approfondie est menée afin de doter la Communauté d’agglomération des équipements nécessaires. En juin 2015, les élus du conseil communautaire votent un plan d’actions dont l’ambition est de restructurer l’offre des piscines couvertes et des centres aquatiques sur le territoire communautaire. Quatre projets sont alors retenus visant à proposer une offre aquatique familiale, sportive et récréative équilibrée entre les deux bassins de vie.

Quatre projets d’ici à 2020

Sur le bassin nord du territoire A Bourg-de-Péage, le complexe aquatique Diabolo disposera cet été d’une nouvelle aire de jeux d’eau extérieure avec, pour objectif, d’améliorer l’utilisation estivale de l’équipement. Sur 200 m², ce nouvel espace offrira entre 15 et 20 jeux d’eau (jets, glissades…) ainsi que des aménagements paysagers pour plus d’ombre et de confort. Les travaux débuteront en mars prochain pour une ouverture en juin 2018. Une opération de 500 000 euros. À Romans-sur-Isère, l’actuelle piscine Caneton laissera place début 2020 à une nouvelle piscine intercommunale homologuée par la Fédération Française de Natation*. Ce projet vise la réhabilitation thermique et technique de la halle bassin existante, l’aménagement d’espaces extérieurs ainsi que la construction d’une extension de 2 633 m². Celle-ci sera notamment composée d’un nouveau bassin de 25 mètres sur 8 lignes d’eau et de gradins de 500 places permettant d’accueillir des compétitions régionales et nationales. L’équipement restera ouvert pendant la durée du chantier qui s’échelonnera d’avril 2018 à janvier 2020. Le montant du projet s’élève à 10,8 millions d’euros.


* L’équipement de type M sera ainsi destiné à recevoir des compétitions nationales, inter-régionales et régionales.

Sur le bassin sud du territoire

À Portes-lès-Valence, un équipement aquatique couvert viendra remplacer fin 2019 l’actuelle piscine d’été et permettra ainsi d’accueillir toute l’année le public, les scolaires et les clubs sportifs. Le projet prévoit la création d’une halle bassin composée d’un bassin de natation de 25 mètres sur 5 lignes d’eau et d’un bassin d’apprentissage. Des espaces extérieurs seront aménagés sur 2 800 m² avec terrasses, aire de jeux d’eau, solarium minéral et végétal et espaces verts. Une fois l’actuelle piscine démolie, la construction du nouvel équipement s’échelonnera de juillet 2018 à décembre 2019. Le coût de l’opération est estimé à 9,6 millions d’euros. Enfin, à Valence, c’est un centre aqualudique nouvelle génération qui sortira bientôt de terre au cœur du parc de l’Epervière. L’ambition est d’en faire un équipement sportif et de loisirs qui, tout en améliorant le cadre de vie des habitants, contribuera au développement économique et à l’attractivité du territoire. Il s’organisera à l’intérieur autour de l’espace aquatique avec un bassin de 25 mètres, une pataugeoire et deux toboggans, l’espace bien-être et l’espace glisse. Sur plus de 9 000 m², les aménagements extérieurs seront dédiés à la nage, à la détente et aux jeux avec notamment un bassin nordique, une rivière à contre-courant, des jeux d’eau, un toboggan à sensation, un pentagliss ou encore un solarium végétal. L’entreprise Espacéo – Spie batignolles, qui a conçu le projet de L’Epervière, va également réaliser la construction et gérer le centre aqualudique. De cette façon, la charge financière de 32 millions d’euros que représente une telle construction ne repose pas uniquement sur la collectivité. L’Agglo versera au départ une subvention d’investissement de 14 millions d’euros et une contribution annuelle de 1,38 millions d’euros correspondant notamment à l’utilisation du site pour l’apprentissage de la natation par les écoles du territoire. L’équipement ouvrira ses portes en décembre 2019.

Plus globalement, ces projets sont conçus afin d’aboutir à des équipements performants au niveau énergétique : géothermie ou solaire thermique pour chauffer l’eau des bassins, toiture végétalisée…

D’ici à 2020, la Communauté d’agglomération aura donc réalisé ces quatre projets pour proposer une offre diversifiée et accessible à tous dans des équipements de qualité qui participeront également à l’attractivité touristique du territoire.

 

Les piscines de l’Agglo en bref Actuellement, 6 piscines intercommunales :

− 3 sur le bassin nord du territoire : centre aquatique Diabolo à Bourg-de-Péage, piscines Triboulet et Caneton à Romans-sur-Isère.
− 3 sur le bassin sud du territoire : piscine du Plan à Bourg-lès-Valence, piscines Jean Pommier et Plein ciel à Valence.

41,2 millions d’euros pour la rénovation et/ou la création des équipements aquatiques, inscrits au Plan Pluriannuel d’Investissement (PPI).
12 100 élèves du primaire pour 112 écoles du territoire accueillis en 2016-2017 pour l’apprentissage de la natation.
Près de 3 000 élèves du secondaire accueillis en 2016-2017.
223 085 entrées payantes en 2017 (hors groupes) réparties comme suit : 90 403 pour Diabolo (Bourg-de-Péage), 18 984 pour Caneton (Romans), 103 976 pour Jean Pommier (Valence) et 9 722 pour Plein Ciel (Valence).
35 clubs sportifs pratiquent leurs activités dans les piscines de l’Agglo en 2017.