OFFRE DE SANTE DANS LE DIOIS : L’ASSEMBLEE DEPARTEMENTALE RESTE VIGILANTE

661 vues

OFFRE DE SANTE DANS LE DIOIS : L’ASSEMBLEE DEPARTEMENTALE RESTE VIGILANTE


Communiqué de presse du département de la Drôme : Source : ladrome.fr

 

"Suite à la mobilisation unanime de notre Assemblée Départementale en séance publique du 18 décembre 2017 en faveur d’une offre de soins digne de ce nom pour les Dioises et les Diois, L’Agence Régionale de Santé, saisie par le Préfet de la Drôme, lui a immédiatement répondu.
Si malheureusement l’ARS persiste et signe dans sa volonté de mettre fin aux activités de maternité et de chirurgie, elle prend pour la 1ère fois, face à notre détermination, des engagements écrits sur un certain nombre de nos demandes :

 

  • - la création d’un centre périnatal de proximité dès le 1er janvier 2018
  • - le renforcement des urgences par l’installation d’un scanner au début du 2nd semestre 2018
  • - la priorité donnée aux transferts urgents des patients par l’acquisition d’un hélicoptère haut de gamme (700 000 € annoncés) et la mise à disposition d’une sage-femme accompagnatrice 24h/24 et 7j/7
  • - la reconstruction d’un nouvel hôpital intégrant l’hospitalisation complète et le service des urgences et d’imagerie, entièrement financés par l’ARS à hauteur de 14M€
  • - Le cofinancement aux côtés du Département de la modernisation de l’EHPAD pour un montant de 3M€.

 

Nous déplorons une fois encore la fermeture de la maternité et de la chirurgie de l’hôpital de Die, prenons acte de propositions et restons déterminés à garder la plus grande vigilance sur la qualité de l’offre de santé dans le Diois.
Pour que nous considérions les propositions comme réellement tangibles, nous réaffirmons nos exigences :

 

  • - Disposer de délais précis de mise en œuvre
  • - Connaitre les moyens détaillés de la prise en charge des patients et des parturientes
  • - Avoir une visibilité réelle en termes de planning, de lieu d’implantation et de financement pour l’ensemble des engagements.
  • - Etre à l’écoute des acteurs de terrain et des habitants

 

 

C’est pourquoi, nous demandons à ce qu’un comité de suivi ouvert à la discussion et l’information, piloté par l’Etat et le Département, se constitue dès le mois de janvier 2018 et se réunisse très régulièrement jusqu’à la réalisation complète des engagements pris par l’ARS et l’obtention de l’ensemble des moyens nécessaires à la santé publique dans le Diois."